Présentation du projet Scholasticon

El Scholástico était un dialogue rapportant des conversations imaginaires tenues en juin 1528 à Alba de Tormes, par douze personnages liés à l'université de Salamanque et portant sur l'éducation universitaire idéale. Son auteur était l'humaniste espagnol Cristóbal de Villalón. Ce texte qui cherchait à allier les idéaux classiques de l'humanisme au magistral renouveau des études philosophiques dans la péninsule ibérique donne aujourd'hui son nom au site que nous présentons ici.

Le site Scholasticon, fondé en 1999, a pour vocation d'offrir la meilleure documentation possible sur la culture scolastique moderne, c'est-à-dire la philosophie et la théologie des professeurs ayant enseigné en Europe et dans le Nouveau Monde, dans les collèges, couvents et universités, pour la période 1500-1800. Depuis une dizaine d'années, l'étude de la "seconde scolastique" ou "scolastique tardive" ou encore "baroque" selon les appelations a connu un regain d'intérêt considérable. Longtemps critiquée comme un incompréhensible retour aux lourds systèmes médiévaux après les lumières de la Renaissance, au mieux considérée comme le pâle reflet de ses modèles médiévaux, la seconde scolastique apparaît au contraire aujourd'hui de plus en plus comme le véritable laboratoire intellectuel dans lequel la philosophie moderne - de Descartes à Kant - puisait son vocabulaire et devait la formulation de nombreux problèmes. Véritable antichambre théologique de la modernité, les auteurs de la scolastique tardive ont ainsi accompli des innovations significatives dans le domaine de la logique, de la métaphysique, et de la morale, tout en restant fidèles à la rigueur et à la richesse du vocabulaire de l'aristotélisme médiéval. Le projet Scholasticon a pour but de mettre en question les oppositions rituelles et souvent académiquement sanctionnées entre Moyen Age et modernité, entre humanisme et Renaissance, entre Réforme et Contre-Réforme ou encore entre orthodoxes et novatores.

Depuis 2008, Scholasticon a fait peau neuve sous forme d'une nouvelle présentation, grâce à une collaboration avec le Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (LARHRA) et le Pôle Ressources Informatiques de l'Institut des Sciences de l'Homme (ISH) (Lyon), qui héberge désormais ce site. Les données de Scholasticon sont intégrées à une base de données réalisée par Francesco Beretta (CNRS, LARHRA, Lyon), consacrée à l'analyse des réseaux intellectuels à l'époque moderne ("Intellectual Space Analysis" - Projet ISA). Ce projet s'inscrit dans le Système modulaire de gestion de l'information historique (SyMoGIH) développé au LARHRA.

Le coeur du site est la base de données intitulée Nomenclator - modeste hommage au célèbre travail de prosopographie du jésuite d'origine suisse Hugo von Hurter (1832-1914), qui constitue une prosopographie des auteurs scolastiques ou apparentés, avec des informations biographiques et bibliographiques les plus complètes. Un nouveau moteur de recherche intégré à la base permet désormais de faire des recherches à la fois à partir d'un nom d'auteur (table "Auteurs) ou à partir d'une référence quelconque de littérature secondaire (table "Informations"). D'autres rubriques et d'autres outils de recherche sont actuellement en développement. Scholasticon offre une information gratuite, mais validée par des autorités universitaires. Un grand nombre de notices repose sur des recherches originales en archives et bibliothèques, sur des échanges entre collègues ou encore sur le dépouillement de publications spécialisées. Dès son commencement, un grand nombre de collègues nous ont signalé des précisions, des corrections ou encore des compléments d'information bibliographique, et nous les en remercions très vivement. Notre but collectif est d'offrir une information à la fois la plus exacte et la plus actuelle possible, et de permettre ainsi une meilleure diffusion des connaissances dans la communauté savante.

Jacob Schmutz
Maître de conférences en philosophie à l'Université Paris-Sorbonne
Centre Pierre Abélard
Directeur scientifique de Scholasticon
Juillet 2008



Dernière modification mercredi 16 juillet 2008 par J. Schmutz